Marc Tarabella - Député Européen - Bourgmester d'Anthisnes

"Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut pas savoir où il va" Antonio Gramsci

Qui suis-je ?

Fils d'un papa ouvrier carrier émigré de Toscane et d'une maman agricultrice, je suis né le 11 mars 1963 à Ougrée.
Depuis ma naissance, je vis à Anthisnes, commune rurale de 4000 habitants, où mes parents avaient une petite exploitation agricole.

Ma soeur et moi avons été confrontés dès notre plus jeune âge aux réalités de l'agriculture et au monde rural. C'est donc tout naturellement qu'une fois élu au Parlement Européen, en juin 2004, j'ai demandé à faire partie de la Commission Agriculture et Développement rural.

La politique m'a toujours intéressé et je milite au sein du PS depuis de nombreuses années. Durant mes études en faculté de sociologie à l'Université de Liège, j'ai contribué à la remise sur pied du mouvement des étudiants socialistes.

Après un parcours dans les cabinets de Guy Coëme (1988) puis de Bernard Anselme (1988-1990) j'ai rejoint une grosse institution financière où j'ai notamment mesuré toute l'utilité du combat syndical, de 1990 à 2004. En 1988, je devenais conseiller communal sur la liste PS, alors dans l'opposition, et c'est après une victoire retentissante aux élections de 1994, grâce entre autres à une liste d'ouverture, que j'accédais au maïorat d'Anthisnes le 1er janvier 1995.
Conforté avec toute l'équipe en l'an 2000 et en 2006, les Anthinsois m'ont réélu en tant que candidat bourgmestre lors des élections d'octobre 2012.

En 2003, suite à la désignation de Philippe Courard comme Ministre à la Région Wallonne, je lui succédais comme président de la Fondation Rurale de Wallonie. jusqu'en juillet 2007 où je suis devenu Ministre de la Formation à la Région wallonne et Ministre de l'Enseignement de Promotion sociale et de la Jeunesse à la Communauté française.

Lors du scrutin du 7 juin 2009, j'ai obtenu près de 51 000 voix à la première suppléance sur la liste PS à l'Europe conduite par Jean-Claude Marcourt dont la prolongation en tant que Ministre à la Région wallonne et à la Communauté française me permet à nouveau de travailler au sein du Parlement européen où j'ai retrouvé les commissions de l'agriculture et du développement rural et du marché intérieur et de la protection des consommateurs et en plus, je suis l'un des rares hommes membres de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres.

 

En 2010, je défends un rapport sur l'égalité entre les hommes et les femmes reconnaissant notamment le droit de toutes les femmes à disposer de leurs corps via un accès aisé à la contraception et à l'avortement. Une large majorité de mes collègues adoptent ce rapport en plénière. 

 

En 2011, je suis désigné rapporteur pour la directive marché publique au sein de la commission IMCO (marché intérieur et protection des consommateurs). La rédaction de ce rapport destiné à réformer en profondeur l'attribution des marchés publics tout en simplifiant leur accès notamment pour les PMEs et en introduisant d'importantes clauses sociales constituera mon principal cheval de bataille tout au long de la législature. Il sera voté au Parlement européen avec une large majorité en 2014.

 

Au même moment, je suis également nommé rapporteur pour avis de la commission agriculture dans le dossier de l'étiquetage des denrées alimentaires au sein duquel j'ai contribué à l'obligation de la mention de la provenance des viandes ainsi que de l'ingrédient majoritaire dans les aliments transformés.

 

En 2014, les électeurs m'ont une nouvelle fois fait confiance pour remplir un troisième mandat au Parlement européen avec près de 86 000 voix de préférence. J'y suis devenu chef de la délégation socialiste belge et y ai retrouvé les commissions parlementaires dans lesquelles je siégeais au mandat précédent.

 

Passionné de sport, je suis le co-président de l'Intergroupe Sport dont le but est de remettre les thématiques liées au sport au centre de l'agenda politique européen. 

 

Le 10 mars 2015, mon rapport faisant une nouvelle fois l'état des lieux de l'égalité entre les hommes et les femmes et se focalisant davantage sur les thèmes de la pauvreté et de l'emploi des femmes a été adopté au sein de l'hémicycle de Strasbourg.

 

Au sein de la commission marché intérieur et protection des consommateurs, je suis actuellement rapporteur pour avis dans le dossier Big Data dans lequel la protection des données personnelles de utilisateurs me préoccupe particulièrement. Je suis également en faveur de la suppression totale des frais roaming et pour la défense de la neutralité du net.

 

En commission agriculture et développement rural, mon rapport pour introduire la consommation de lait, fruits et légumes au sein des écoles primaires a été adopté début mars 2016. Cette mesure est destinée à lutter contre l'obésité infantile ainsi qu'à favoriser les producteurs locaux, dont la défense fait partie de mes principaux combats.

 

Je suis marié à Rose et l'heureux papa de Sophie née en février 1991 et de Valentin né en mai 2005.